La pollution cause l’herpes et des tumeurs aux tortues de mer

Des études scientifiques prouvent un lien entre les cas de tumeur en forme de chou-fleur ainsi que d’herpès chez les tortues de mer et la pollution de leurs habitats naturels.

Parlons en premier de la tumeur, cela vous rendra triste … La tumeur se répands dans les yeux, la bouche ainsi que les organes internes des tortues de mer vertes, qui ont été listé comme espèce en danger par l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature. Dans les secteurs où les tortues sont souvent observés (tel que Hawaii), jusqu’à 90% des tortues découvertes mortes ou mourantes souffrent de ses tumeurs selon National Geographic.

Maintenant, une étude de Kyle Van Houtan, un écologiste de la National Oceanic and Atmospheric Administrations’ Pacific Islands Fisheries Science Center d’Honolulu, a finalement fait le lien entre le déclin de la population de tortues de mer vertes et la pollution.

Voila comment l’étude c’est déroulé. Van Houten et son équipe ont analysé l’activité humaine pour calculer une empreinte en nitrogène pour chaque secteur côtier à Oahu, Big Island et Maui. Ensuite, uks ont regardés 28 années de données sur les tortues de mer vertes autour des îles. Il était ainsi possible de déterminer si les secteurs avec une plus grande concentration de nitrogène avais plus de tortues malades ou mortes.

Respond to this post