Sarrasin : alternative écologique au synthétique

Plante à fleur originaire de l’Asie du Nord-Est, le sarrasin est davantage connu pour ses graines comestibles que pour autre chose. En effet, baptisées couramment « blé noir », les graines de cette plante sont la plupart du temps moulues pour en obtenir une farine au goût quelque peu amer proche de celui de la noisette et qui, dans les pays de l’Est de l’Europe comme la Pologne, la Russie ou encore l’Ukraine, sert de base à différentes sortes de pâtisseries comme les crêpes ou encore les galettes dites de « blé noir ». Outre le domaine de l’alimentation, les graines de sarrasin sont cependant réputées également pour servir de matière première de choix dans la confection d’un des équipements les plus indispensables à l’Homme : les oreillers

Le sarrasin : le matériau de rembourrage d’oreillers idéal

 

Inspiré des traditions ancestrales sud coréenne et nippone, la technique de rembourrage d’oreillers à l’aide de graine de sarrasin n’a été qu’assez récemment adoptée dans nos contrées. Dans son effectivité, la technique repose en fait, contrairement à ce que l’on pense, non pas tant dans l’utilisation à proprement parler desdites graines de sarrasin mais plutôt dans celle de leurs écales obtenues suite à leur décorticage. En effet, de par leur souplesse caractéristique assez spécifique (ni trop mou, ni trop dur au toucher), celles-ci se sont révélées être des matériaux particulièrement adaptés pour le rembourrage des oreillers : ils confèrent en effet des propriétés ergonomiques sans pareil aux oreillers dont ils sont l’objet en ce qu’ils permettent de soutenir idéalement les vertèbres cervicales lors du sommeil en épousant parfaitement la morphologie de la base de la nuque et du crâne, aidant ainsi à raffermir dans le bon sens les influx nerveux et sanguins irriguant le cerveau et le reste du corps durant cette phase physiologique spécifique. Grâce à cette propriété unique, les oreillers en sarrasin constituent donc de véritables gages d’un sommeil énergisant.

Les autres qualités des écales de sarrasin

 

Outre le fait qu’elles contribuent à la régénération vertèbres cervicales pendant la phase de sommeil, grâce à leurs qualités particulières que l’on a vues, les écales de sarrasin se distinguent également des autres matériaux classiques de rembourrage d’oreillers en ce qu’elles sont particulièrement écologiques. En effet, contrairement aux rembourrages traditionnels élaborés à base de dérivés de pétrole la plupart du temps, les cosses de sarrasin, elles, ne risquent aucunement de provoquer des allergies… Outre cela, elles présentent également cette caractéristique unique, contrairement aux rembourrages synthétiques, de pouvoir conserver en parfait état leurs propriétés ergonomiques sur près d’une décennie entière…

Respond to this post